Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum

CAPD du 4 novembre

mardi 9 décembre 2014

Vous trouverez ci-dessous la déclaration liminaire à télécharger et le compte-rendu de la CAPD "formation continue".

Déclaration liminaire :

PDF - 105.7 ko
Déclaration liminaire

Compte-rendu :

Réponses du DASEN à la déclaration liminaire
- sur la réforme des rythmes, le directeur a indiqué que c’était une période de rodage et qu’il faudrait du temps si cette loi s’inscrit dans la pérennité. Il ne sait pas si les dérogations des maires vont être reconduites. Il se dit favorable à un bilan. Quand le SNUipp a demandé sous quelle forme, le directeur n’a pas pu répondre.
- sur la formation continue, il a indiqué que les nouvelles orientions allaient dans le sens de la formation à distance, que le numérique à l’école a aussi une conséquence importante sur la FC et qu’il s’agit d’inventer inventer les équilibres entre formation à distance et présentielle.
- Le directeur nous a indiqué que concernant les règles du mouvement, le Recteur organise des réunions entre les services des différents départements pour harmoniser les règles. Le SNUipp a répété qu’il s’opposait à toute dégradation des règles du mouvement gardois. Le directeur nous a indiqué que l’équipe du Gard défendait les protocoles qui paraissaient utiles. Mais quand le SNUipp a posé la question de l’intérêt de cette harmonisation, le directeur nous a indiqué suivre les directives académiques. Il n’est que DASEN, et agit par délégation du Recteur. Le SNUipp-FSU a rappelé que sur le projet départemental de formation des PES, il n’avait pas réussi à défendre le projet gardois.

ORDRE du JOUR : Stages de formation continue :

Des relances vont être envoyées pour :
- prise en main de logiciel spécifique ASH
- enseigner en CLIS, ULIS et IME
- natation
- enseigner en SEGPA

Pour les stages déficitaires, le SNUipp-FSU a porté la proposition qu’à titre exceptionnel, certains collègues puissent faire 4 stage (et non 3, comme la règle le prévoit). Le DASEN a donné un avis favorable à notre demande

Le SNUipp-FSU a demandé que les collègues enseignants en classe unique et participant à la formation des directeurs soient inscrits sur la liste d’aptitude des directeurs des écoles de 2 classes et + sans avoir à passer devant les commissions ad hoc. Le DASEN n’y est pas opposé mais a indiqué réserver sa décision.

Le SNUipp-FSU a demandé que les enseignants qui participent aux stages de liaison CM2-6eme ne voient plus ces journées de stages décomptées de leur barème, ce qui les empêchent de faire d’autres stages. Par contre nous avons précisé qu’il fallait que ces stages restent dans le PDF et donc se déroulent sur temps élèves avec des remplaçants. Le DASEN en a été d’accord.

Questions diverses du SNUipp-FSU :

1) A partir de quel document les enseignants BD ou ZIL peuvent-ils vérifier leurs remboursements ISSR ? Tous les enseignants reçoivent sur I-prof un récapitulatif de leurs remplacements. Il peut être fait des réclamations et il faut corriger directement sur le doc envoyé

2) Pouvez-vous préciser les directives que vous avez arrêtées pour la participation aux RIS, en particulier sur temps élèves ? En effet ; à aucun moment il a été dit que l’autorisation était sous-tendu au remplacement. Réponse du DASEN : Il a établi une règle non écrite avec ses IEN : Il autorise un enseignant pour les écoles de 4 à 8 classes, 2 enseignants pour les écoles de plus de 8 classes. Pour les petites classes, c’est lié au remplacement. Il s’agit pour lui d’assumer la mission de service public. Le SNUipp-FSU a fait remarquer que les collègues ne demandent pas une autorisation mais informent leur IEN. S’il doit y avoir refus l’ien ou l’ia doit signifier par écrit et nommément à l’enseignant concernant qu’il ne peut pas s’absenter de sa classe. Nous avons bien précisé qu’en l’absence d’un tel document, le refus n’est pas valable (par exemple coup de fil du secrétaire de circo)

3) Ordre de fermeture et d’évacuation des écoles le vendredi 10 octobre à Nîmes : pouvez vous expliquer les raisons qui ont amené à un ordre venue des circonscriptions puis un contre-ordre du service enseignement de la mairie ? Réponse du DASEN : je n’ai pas d’explication. La cellule de communication de crise de la préfecture a indiqué que la mairie de Nîmes avait donné l’ordre de fermer puis le maire a appelé pour dire que cet ordre n’avait jamais été donné. Le SNUipp-FSU après avoir précisé les conséquences de ces décisions contradictoires, a rappelé la question de la responsabilité des enseignants et des directeurs. Pour le DASEN, il faut mettre en place des procédures et revoir celles existantes. Il faut analyser tout cela, voir ce qui relève de nos responsabilités. Il est nécessaire de mettre en place des tables rondes pour tirer les leçons des derniers épisodes cévenols.

4) Quelle formation avez-vous programmé pour les PES à temps plein ? Réponse du DASEN : 9h d’animation pédagogiques leur seront spécialement destiné + des visites des CPC. Le SNUipp-FSU dénonce ce manque de formation pour cette promo « sacrifiée ».

5) Pouvez-vous faire un point sur le recrutement des INEAT présents et à venir ? Y’a t-il des postes de psychologues encore vacants ? Réponse du DASEN : 33 ineats ont été prononcés. La listes des ineat possible (collègues ayant obtenu l’exeat de leur département d’origine) a été épuisée. Il n’y a plus de postes vacant.

6) Qu’en est-il de la part variable de la prime ECLAIR qui n’a pas été versée fin août ? Elle sera versée en novembre.

7) Rythmes scolaires : sous quelle forme allez-vous recueillir puis analyser les avis et les effets de cette réforme ? Le directeur n’a pas de réponse.

8) Certains personnels de certaines circonscription n’ont eu aucun choix dans les animations pédagogiques : est-ce votre consigne ? Réponse du DASEN : ce sont des décisions de circonscription. Il va voir de plus près avec ses IEN. Le SNUipp-FSU a montré que dans certaines circo, il n’y avait pratiquement plus de choix en particulier pour les directeurs.

9) La légère augmentation du temps de décharges de direction pour les petites écoles ne permet pas faire face à tous les besoins. En début d’année, des situations paradoxales ont été signalées avec des ZIL sans remplacement dans des écoles importantes. Quelle organisation peut-être mise en place pour concilier les demandes et les moyens ? Les rotations sont toujours interdites, mais les directeurs peuvent faire des demande ponctuelles.

10) Les APC : 1. Confirmez-vous, à nouveau, que quand le temps d’APC suit le temps scolaire il ne peut pas y avoir de « temps de battement » entre ces 2 temps institutionnels ? oui 2. Quelle organisation est possible pour le temps d’APC lors de la pause méridienne ? La pause méridienne doit être de 1h30, c’est à la fois dans le règlement départemental et dans les textes nationaux 3. Pouvez-vous confirmer que le choix du temps des APC prime sur l’organisation des TAP ? Pour le DASEN, c’est évident. Le SNUipp-FSU a précisé que ce n’était pas aussi évident dans certaines écoles, certaines communes.

Questions diverses des autres organisations :

- La part variable de la prime ECLAIR, versée en novembre, a été calculée selon l’investissement des collègues.
- La dotation pour l’accompagnement éducatif devrait être connue en fin de semaine.
- Il a été lu la liste des nominations suite aux différents appels à candidature sur les postes vacants.
- En septembre et octobre il y a eu chaque jour entre 0 et 9 classes non remplacées
- Concernant les parcours adaptées pour les PES titulaires d’un M2, il a été indiqué qu’un DU(diplôme universitaire) serait demandé.
- La création de la mission « jeu d’échec » est gérée par Canopé

Les délégués du SNUipp-FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 4


SNUipp 30, 26 bis rue Becdelièvre 30900 Nîmes Tel : 04 66 36 63 52 Fax : 04 66 36 63 53 Email : snuipp30