Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum

CTSD DE REPLI DU 12 MARS

dimanche 14 mars 2021

Le CTSD de repli du 12 mars a dû être convoqué grâce au vote contre des organisations syndicales (FSU, FO et UNSA, le représentant du SNALC a quitté la réunion avant le vote) lors du CTSD ordinaire du 4 mars. Entre les deux, le DASEN a procédé à un certain nombre de non fermetures et d’ouvertures suite aux interventions des organisations syndicales.

Le DASEN a introduit la réunion en précisant qu’il y aurait un temps de travail en juin et un CTSD de rentrée pour ajuster les situations sous surveillance (ouverture et fermeture). C’est une pratique ordinaire dans le Gard.

Il est à noter que ce CTSD de repli s’est tenu comme un « vrai » CTSD, c’est-à-dire en étudiant toutes les situations par catégorie d’école. Ceci dit, la réponse du DASEN aux interventions des organisations syndicales fut lapidaire : « nous prenons note ». Nous n’avons eu aucune réponse aux situations que nous avons proposées à l’étude.

La prochaine étape est le CDEN du mardi 16 mars devant lequel le DASEN devra proposer et « défendre » sa carte scolaire devant les élus du personnel, les représentants des maires, du conseil départemental et des usagers (FCPE, associations…).

MESURES ADMINISTRATIVES

- Conseillers Pédagogiques Départementaux : Ils seront tous rattachés administrativement à la DSDEN.

- Enseignants Référents : Un poste est créé mais non localisé géographiquement ; Selon l’IEN adjointe au DASEN, il semblerait que les ER attendent la fin de la carte scolaire pour déterminer le lieu d’implantation… Tous les ER seront rattachés à la circonscription Ecole Inclusive. Rappelons que le SNUipp-FSU avait demandé la création de 3 postes d’ER dans son alerte sociale.

- Conseiller Pédagogique Département rattaché à l’IEN adjointe : un second poste est créé. Le DASEN l’a justifié (sans qu’on n’ait eu le temps de lui demander !!!) par un surcroît de travail demandé à l’AADASEN… Les directeurs (pour ne parler que d’eux) apprécieront !!!

- Langue Régionale : Un poste fléché occitan est fermé à St Privat des vieux et un autre est ouvert à St Hippolyte du Fort. L’administration dit s’adapter au terrain, signale que le Gard a un CPD occitan qui gère ce domaine.

Pour information, la Rectrice va réunir les acteurs de l’Occitan dans l’académie pour discuter du déploiement des moyens alloués à l’Occitan… Ce groupe de travail précèdera le CALR (Conseil Académique des Langues Régionales) attendu depuis plus de 2 ans. Une convention région / éducation nationale a été resignée récemment pour déployer et conforter l’enseignement de l’occitan dans les écoles publiques

- UPE2A : création d’un poste. La transformation en poste itinérant serait une demande ministérielle (déjà en place dans certains départements) pour être au plus près des flux migratoires (dixit DSDEN)… Il nous a été confirmé que si le nombre d’élèves est « suffisant », les collègues n’auront pas à quitter l’école, un poste « itinérant » existe déjà au plan départemental pour aller à la rencontre des enseignants qui accueillent des enfants relevant de l’UPE2A mais sans structure d’accueil.

- Grandes sections dédoublées en REP et REP+ : ce ne sont pas des dispositifs mais des classes. Mais il faudra candidater, la circulaire est en cours (sans doute avis de l’IEN pour les collègues déjà en poste et entretien pour les autres).

Le SNUipp-FSU a fait remarquer que des fuites ont eu lieu de la part de certaines inspections sur l’appel à candidature entraînant un « stress » pour ceux qui avaient loupé la date du 3 mars réservée aux dédoublements CP et CE1.

La réponse du DASEN : Ce n’est pas grave, c’est bien d’anticiper !!!

OUVERTURES / FERMETURES DE CLASSES

Le SNUipp-FSU, à l’issue de ce CTSD de repli, a contacté toutes les écoles concernées.

Par respect pour le déroulement des instances, nous ne communiquons pas la liste des projets d’ouvertures ou fermetures de classes. De nouvelles décisions sont possibles en CDEN mardi 16 mars. Le SNUipp-FSU du Gard a déposé un préavis de grève qui court jusqu’au 6 juillet pour les enseignants qui souhaitent défendre leur école dans le cadre de la carte scolaire.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 6