Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / AESH 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum

COMPTE RENDU AUDIENCE AESH à la DSDEN Mardi 19 octobre 2021

vendredi 22 octobre 2021

Représentants DSDEN :

- Cyril Lenormand
- Vincent Desouter
- Karine Piquet

Représentants OS et collectif :

- FSU
- CGT
- SUD EDUCATION
- SNALC
- Collectif AESH du Gard

Les organisations syndicales et le collectif ont fait remonter que :

- la nouvelle grille indiciaire entrée en vigueur en septembre 2021 est déjà obsolète du fait de la revalorisation du SMIC
- la généralisation des PIAL en cette rentrée 2021 a fortement dégradé les conditions de travail des AESH ainsi que l’accompagnement des élèves en situation de handicap
- les 6 heures octroyées aux élèves bénéficiant d’une aide mutualisée ne répondent à aucun texte légal et que c’est seulement après une évaluation des besoins éducatifs particulier de l’élève que les heures sont réparties
- les méthodes employées par l’administration pour informer les AESH d’un changement d’établissement sont inacceptables (coup de fil reçu le vendredi pour le lundi voir le matin pour le jour même). Cela implique pour les AESH de mettre leurs enfants à la garderie occasionnant de ce fait des dépenses supplémentaires et empêchant un second emploi
- les modalités pour percevoir les indemnités kilométriques ne sont toujours pas fournies aux AESH
- les formations proposées ne sont pas adaptées, les 60 heures d’adaptation à l’emploi sont proposées trop tardivement et devraient être faites avant la prise de fonction
- nous ne connaissons toujours pas le nom des AESH référents

C’est pour toutes ces raisons que nous demandons l’abandon des PIAL, la création d’un vrai statut, une véritable revalorisation salariale et des formations adaptées !

L’administration répond que :

- la nouvelle grille indiciaire mise en place par le gouvernement et le passage automatique tous les 3 ans au niveau supérieur sont une preuve de reconnaissance de notre « statut »
- les PIAL sont un atout pour l’école inclusive, et ils concerneront tous les AESH à la prochaine rentrée. De plus, les remontées du terrain qu’ils ont, sont toutes positives.
- les 6 heures d’accompagnement sont une décision nationale et c’est la MDPH qui attribue les heures pas l’éducation nationale
- il existe un guide à destination des AESH sur ACCOLAD expliquant leurs droits et leurs interlocuteurs
- des formations sont proposés par la DAFPEN chaque année

Lors de cette audience, se sont confrontés deux mondes totalement opposés, le notre : celui de la réalité du terrain et celui de l’administration !

Pour la FSU, Ingrid Poitevin

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 7